Stocker l'énergie solaire, est-ce rentable ?

Les batteries vont elles devenir gratuites ? Voici ce qui se passera probablement dans 5-10 ans.
Photo de Vincent Arrouet, co-fondateur de Sunology
Vincent Arrouet
Co-fondateur de Sunology
Toiture solaire composée de 10 panneaux photovoltaïques sur une jolie maison anglais en automne.

Stocker l’énergie solaire, ca semble si évident à première vue :

Si vous achetez une batterie de stockage d’énergie solaire, vous utilisez l'électricité solaire stockée chaque fois que c’est possible au lieu d'acheter de l'électricité au réseau.

Effectuons quelques calculs simples – approximatifs - pour déterminer l’argent que vous pouvez économiser en utilisant une installation photovoltaïque avec batterie.

Vous vous souvenez avoir calculé votre besoin énergétique nocturne au chapitre 1 ? C'est le moment d'utiliser ce chiffre pour déterminer si stocker l’énergie solaire a un intérêt financier pour vous.

Comme c'est un calcul simple, faisons-le pour déterminer l'argent que vous pouvez gagner ou perdre avec une batterie de stockage d'énergie solaire.

Avec une batterie, vous économisez de l'argent en stockant votre excédent d'énergie solaire pendant la journée au lieu de l'exporter vers le réseau. Ensuite, lorsque le soleil se couche, l'énergie solaire stockée est utilisée pour alimenter votre habitat en lieu et place de l'électricité du réseau. Pour chaque kWh d'énergie solaire stockée que vous utilisez, vous économisez ce que vous auriez dépensé selon votre contrat d’électricité : environ 20 c€ par kWh.

Ce que beaucoup de gens oublient, c'est que pour chaque kWh d'énergie solaire stockée, vous renoncez à votre revenu provenant du tarif de rachat, qui est de 10 c€ par kWh avec EDF OA. De plus, une batterie perd de l'énergie à chaque fois qu'elle se charge et se décharge, en raison de l’effet joule. En général, vous perdrez au moins 10 % de votre énergie10. Cela s'ajoute aux 10 c€ par kWh que vous perdez en stockant l'énergie au lieu de l'exporter, ainsi vous perdez environ 11 c€ par kWh.

Pour chaque kWh stocké et utilisé la nuit, le montant net que vous économisez est le tarif d'utilisation moins 110 % de votre tarif de rachat. Dans mon exemple, cela représente 20 c€ - 10 c€ = 10 c€ par kWh. Pour simplifier les choses, nous allons ignorer les inefficacités de la batterie dans votre calcul.

Inscrivez vos économies par kWh stocké :

Économies nettes

= tarif de consommation (_____ c€ par kWh) – tarif de rachat (_____ c€ par kWh)

= _____ c€ par kWh

Dans le meilleur des cas, vous achetez une batterie qui fait la taille adéquate pour vous permettre de passer la nuit et vous la déchargez complètement chaque nuit, sans rien tirer du réseau. Dans la pratique, les gens utilisent généralement 80 % de la capacité de leur batterie chaque jour et réduisent leurs importations du réseau de 70 à 90 %. Pour les besoins de cet exercice, nous supposerons que les conditions sont parfaites.

La taille idéale de la batterie pour maximiser l'autoconsommation est la même que votre utilisation nocturne. Par exemple, si je consomme 3,6 kWh pendant la nuit, ma batterie idéale stocke 3,6 kWh d'énergie.

Au moment où nous écrivons ces lignes, le coût des batteries avoisine les 800€ par kWh de capacité utilisable. Il diminue d'environ 15 % par an, et les batteries plus grandes sont légèrement moins chères, mais c'est une bonne estimation.

Cela signifie que ma batterie parfaite coûtera environ 3 000€, entièrement installée.

Ecrivez le coût de votre batterie :

Coût de votre batterie

= consommation nocturne (_____kWh/jour) x 800€

= _____€

Ces économies nocturnes sont les économies nettes multipliées par l'utilisation nocturne. Dans mon cas, c'est 10 c€ x 3,6 kWh = 36 c€ par jour, ou 249,66 € annuels. Cela donne un retour sur investissement simple (sans tenir compte de l'inflation du prix de l'électricité) de 14,4 ans.

La plus longue garantie de batterie que je connaisse est de 10 ans, et je ne m'attends pas à ce qu'une batterie dure beaucoup plus longtemps que sa garantie. Dans mon cas, cela signifie que je devrai probablement remplacer la batterie avant qu'elle ne soit amortie.

Faites le calcul vous-même ici ou sur une feuille de calcul :

Économies quotidiennes

= économies nettes (_____ c€ par kWh) x utilisation nocturne (_____ kWh)

= _____ c€ par jour ou _____ € par jour

Économies annuelles

= économies journalières (_____€ par jour) x 365

= _____ € par an

Pour calculer la période de remboursement de la batterie, il suffit de diviser le coût de la batterie par les économies réalisées.

Inscrivez ici la période de remboursement de votre batterie :

Retour sur investissement

= Coût de la batterie (_____€) ÷ économies annuelles (_____€)

= _____ ans

Il s'agit d'un calcul simplifié. Il ne tient pas compte de la hausse des prix de l'électricité. Il ne tient pas non plus compte de la dégradation de la batterie ni des inefficacités de charge/décharge.

Nous avons désormais examiné le retour sur investissement de votre batterie en réduisant vos importations sur le réseau. La plupart des gens calculent un chiffre compris entre 14 et 25 ans. N'oubliez pas que les meilleures garanties sur les batteries sont de 10 ans.

Il y a de fortes chances que les batteries puissent être bien plus rentables dans un avenir proche.

Les batteries vont-elles devenir gratuites ?

Pour l’instant, en France, le prix de détail de l’électricité pour les consommateurs ne fluctue pas selon le moment de la journée, hormis le système des heures pleines / heures creuses, mais qui ne reflète pas du tout les fluctuations du prix de gros de l’énergie. Nous sommes en effet un des rares pays à avoir un tarif de l’énergie réglementé par l’Etat, et pas un tarif indexé sur l’évolution de l’offre et de la demande comme dans de nombreux autres pays. Mais avec l’ouverture à la concurrence, le système des tarifs réglementés pourrait bientôt s’arrêter.

Regardons ce qu’il devrait en être des prix de gros de l’électricité.

Grâce à l'énergie éolienne et une demande plus faible, nous nous dirigeons vers des prix de gros bas pour l'électricité tard dans la nuit, et grâce à l'énergie solaire, nous pouvons nous attendre à des prix de gros bas pendant la journée. Le soir, lorsque la production d'énergie renouvelable est faible et la demande élevée, les prix de gros vont rester élevés, car l'énergie nucléaire, le gaz, l'hydroélectricité et les batteries répondent à la majeure partie de la demande.

Tant que la capacité éolienne augmente, les prix de gros de l'électricité peuvent tomber à zéro tard dans la nuit. Les prix de gros nuls pendant la journée seront également assez courants, grâce à l'énergie solaire.

Ne serait-il pas agréable de pouvoir charger vos batteries pour 0 centime par kWh et de vous épargner le futur tarif de pointe du soir ?

Je pense que cela devrait se produire dans les cinq à dix prochaines années. Si l'on ajoute à cela la réduction constante du coût des batteries, celles-ci ont un bel avenir devant elles. Mais pour l'instant, l'achat d'une batterie de taille décente ajoutera au moins 800 €/kW à votre dépense et aura un impact négatif, et non meilleur sur votre retour sur investissement.

10 Je commence à voir des données réelles qui suggèrent que de nombreux propriétaires de batteries perdent en fait 20 à 30% de leur énergie lorsqu'ils chargent et déchargent leurs batteries, en l’état je suis donc généreux avec les batteries.

En résumé

Vincent Arrouet

Co-fondateur de Sunology
Vincent Arrouet, co-fondateur de Sunology et spécialiste de l'énergie solaireVincent Arrouet, co-fondateur de Sunology et spécialiste de l'énergie solaire

Vincent Arrouet

Co-fondateur de Sunology