Le devis pour des panneaux solaires - Ce qu’il doit absolument contenir !

Les 7 éléments critiques qu’un devis credible doit contenir - ne vous contentez pas de moins (sauf si vous avez de l’argent à perdre)
Photo de Vincent Arrouet, co-fondateur de Sunology
Vincent Arrouet
Co-fondateur de Sunology
Une personne sur son balcon au téléphone en train de faire une demande de devis personnalisé pour des panneaux solaires

Un devis de panneaux solaires complet est le signe que vous avez à faire à un installateur ou à une société d'installation professionnelle. Voici les informations que vous pouvez vous attendre à trouver sur chacun de vos devis :

Point 1 : Une liste détaillée du matériel à fournir dans un devis photovoltaïque

Au minimum, cette liste doit comprendre les éléments suivants :

  • Les onduleurs solaires : Quantité, marque, modèle, puissance AC (kW), nombre de MPPT et garantie, y compris les options d'extension de garantie.
  • Les panneaux solaires : Quantité, marque, modèle, puissance des panneaux (W), puissance totale (kW), garantie du produit et garantie de performance en années.
  • Les fixations/structure : Marque, modèle, durée de garantie (les bonnes marques sont notamment K2, Schletter, Domesolar, ...)
  • Le système de monitoring/surveillance (si nécessaire) : La marque et les éventuels frais d'abonnement.
  • Les frais supplémentaires : champs solaires séparés, toit en étages, désamiantage, mise à niveau du tableau électrique général, installations triphasées, etc.

Point 2 : Une garantie d'installation

La garantie d'installation couvre les défauts du système installé qui ne sont pas spécifiques aux panneaux solaires ou aux onduleurs, par exemple, si un câble se déconnecte, si un coffret de protection électrique se remplit d’eau et tombe en panne, ou si le système de fixation s’arrache.

  • Les composants : n'acceptez pas une durée inférieure à 5 ans. Dix ans devraient être une bonne durée.
  • Les travaux d'installation : 10 ans, c'est la loi (Responsabilité Civile Décennale)
  • Si l'installation est sous-traitée, n'acceptez pas une clause qui confie la responsabilité d'honorer cette garantie au sous-traitant. Cela n'est pas autorisé par le droit français de la consommation.

Point 3 : Le prix total de tous les biens et services

Cette rubrique comprend les éléments suivants :

  • Le coût total du système, y compris la TVA
  • Tous les frais supplémentaires tels que : deux étages, couvertures amiantées ou les champs solaires multiples
  • Toute remise en l'état (charpente, couverture, électricité).

Voici un exemple:

Pour la démonstration, nous avons considéré que la prime d’investissement à l’autoconsommation vient en déduction du montant du devis. En réalité, elle ne peut pas être soustraite au prix dans la mesure où elle est versée à date anniversaire du raccordement effectif du système au réseau, soit environ un an après l’installation, et son versement est équi-réparti sur cinq ans.

Point 4 : Un croquis ou un schéma du plan de toiture proposé

Ce schéma doit inclure une liste détaillée de l'orientation et de l'inclinaison de chaque panneau solaire.

Par exemple :

Figure 5.3 Plan du toit montrant cinq champs solaires distincts à installer.

Champs de panneaux solaires :

  • Cinq panneaux : la direction est de 105 degrés dans le sens contraire des aiguilles d'une montre par rapport au sud, l’inclinaison de 45 degrés par rapport à l'horizontale.
  • Cinq panneaux : la direction est de 85 degrés dans le sens des aiguilles d'une montre par rapport au sud, l’inclinaison de 45 degrés par rapport à l'horizontale.
  • Six panneaux : la direction est de 10 degrés dans le sens contraire des aiguilles d'une montre par rapport au sud, l’inclinaison de 25 degrés par rapport à l'horizontale.

Il est important de détailler chaque champ de panneaux solaires, car cela montre que l'installateur a pris en compte les frais inhérents aux passages des câbles dans le toit pour chaque groupe de panneaux. Une installation réalisée au rabais peut n'avoir qu'un seul passage de câble dans le toit, les différents champs de panneaux étant reliés par d'affreuses gaines électriques qui se répandent sur tout le toit comme des spaghettis.

Point 5 : Les pertes de rendement attendues en raison de l'ombrage

Si votre toit est ombragé, le devis solaire doit indiquer comment l'installateur a calculé ces pertes.

Point 6 : L’estimation du rendement énergétique de votre toit

J'aime voir un graphique ou un tableau avec des estimations de la production quotidienne moyenne du système (en kWh) pour chaque mois de l'année.

La figure 5.4 est un exemple tiré d'un devis à Avignon (Vaucluse).

Un tel tableau sur votre devis rempli deux objectifs. Tout d'abord, il montre que l'entreprise qui établit le devis est professionnelle, car elle a investi dans un système qui modélise avec précision les performances du système. Deuxièmement, il vous permet d'évaluer si vous aurez suffisamment d'énergie en hiver. Vous pouvez comparer les mois les plus défavorables avec votre consommation diurne.

Figure 5.4 Comment un bon devis présente la production d'électricité solaire attendue pour un système dans le Vaucluse

Les variations mensuelles peuvent être moins importantes pour les chanceux de la Côte d’Azur. Mais si vous vivez dans le nord de la France, vous devez vraiment en tenir compte.

Voici un graphique tiré d'un devis à Arras (Pas de Calais) :

Figure 5.5 Différences dans la production mensuelle dans le Pas de Calais.

Point 7 : Les projections sur les économies et les hypothèses associées

Tout vendeur de produits solaires qui a confiance dans les systèmes qu'il vend, devrait être heureux de mettre par écrit les économies estimées. Vos factures d'électricité post-solaire dépendent de la quantité d'énergie que vous consommerez après l'installation du système. Si vous prenez des risques et que vous utilisez deux fois plus d'électricité après l'installation, votre facture pourrait ne pas s'améliorer, voire empirer. Si vous gardez la même consommation, il est facile pour l'installateur de prévoir vos économies.

Le taux d'autoconsommation : comme nous l'avons appris, l'élément qui affecte le plus les économies prévues est votre taux d'autoconsommation. Cela signifie qu'il est important que toute projection d'économies indique le taux d'autoconsommation qu'elle induit. Si le ratio est basé sur une autoconsommation de 100 %, c'est un signal d'alarme. Je ne connais aucun ménage qui consomme 100 % de son électricité solaire, hormis si vous avez une installation solaire composé de quelques panneaux.

La figure 5.6 montre comment un bon devis peut présenter votre taux d'autoconsommation - afin que vous puissiez le vérifier :

Figure 5.6 Comment un bon devis solaire présente l'autoconsommation pour estimer les économies du solaire.

Comme vous pouvez le voir, on prévoit que ce client autoconsommera 69 % de sa production solaire.

Taux de rendement interne : le devis peut également calculer votre taux de rendement interne sur la base d'une durée fixe. Vingt-cinq à trente ans paraissent raisonnables si les panneaux sont garantis pour cette durée.

Il ne faut pas oublier le remplacement des onduleurs. Aucun onduleur n'est susceptible de durer 30 ans, le taux de rendement interne doit donc inclure le coût d'un onduleur de remplacement. Vérifiez que l'installateur l'a inclus.

Les économies totales : si l'on suppose une augmentation annuelle modeste du prix de l'électricité, les économies totales sur 30 ans peuvent être assez étonnantes.

La figure 5.7 montre une bonne façon de présenter les économies totales. Veillez à ce que le devis solaire indique l'inflation supposée des prix de l'électricité et vérifiez si vous êtes d'accord avec cette hypothèse.

Figure 5.7 Gains solaires sur 30 ans.

Facture avant et après l'énergie solaire : il s'agit de la projection la plus importante pour la plupart des gens. À combien peuvent s'élever vos factures après l'installation solaire ? Après votre installation solaire, il est peu probable que vous teniez une feuille de calcul et que vous suiviez vos taux de rendement interne, mais vous recevrez une facture d'électricité tous les mois, trimestres, années - et si elle est suffisamment basse, vous serez content.

La figure 5.8 montre une bonne façon de présenter la différence entre vos factures « avant » et « après ».

Figure 5.8 Un bon devis montre la réduction prévue de votre facture « après solaire ».

Graphique énergétique : une dernière chose qu’il est appréciable de voir sur un devis solaire bien présenté, est un graphique de votre production d'énergie solaire et de son utilisation. Pour créer ce graphique, l’installateur devra avoir estimé ou mesuré votre profil de consommation d'énergie par heure. Cela vous donnera une bonne idée de la manière dont le système solaire se réglera sur votre consommation.

Figure 5.9 Projection de la production solaire et de la consommation du ménage au cours d'une journée d'été.

Sur ce graphique (pour un jour d'été), on peut voir que le système solaire couvre facilement la charge moyenne de la maison. Il fera face aux petits pics de demande et disposera de suffisamment d'énergie pour charger une batterie à l'avenir.

La zone noire indique les imports du réseau et la zone en gris clair, les exports vers le réseau. Comme la zone en gris clair est plus grande que la zone noire, vous pouvez être sûr que ce système fournira suffisamment d'énergie un jour d'hiver typique pour charger une batterie qui couvrira votre consommation nocturne.

Si vous achetez des batteries, un graphique énergétique comme celui-ci est essentiel pour vous montrer comment vos batteries fonctionnent, afin de vous assurer d’acheter des batteries de taille appropriée.

La figure 6.9 est un graphique énergétique tiré d'un devis pour des panneaux solaires et des batteries.


Figure 5.10 Production et consommation prévisionnelles d'une journée pour l'énergie solaire et les batteries.

Ce graphique suppose une batterie bien dimensionnée. Elle se charge le matin (en gris pâle) et à midi en hiver - ce qui signifie qu'elle devrait se charger complètement pendant la journée. Les sections noires montrent que la batterie alimente la maison pendant la nuit.

La ligne pointillée montre que vous utilisez la majeure partie de la capacité de la batterie, car sa charge n’est plus que d’environ 10 % le matin. Cela signifie que vous n'avez pas gaspillé d'argent pour une capacité de batterie que vous n'utiliserez pas.

Garanties produit et services

Il me faudrait écrire un livre bien épais si je devais passer en revue tous les termes juridiques possibles d'un contrat et expliquer ce qu'ils signifient, je me contenterai donc de vous donner les points les plus importants sur lesquels porter votre attention :

  • Vérifiez que les termes sont rédigés de manière claire et transparente, en utilisant un langage simple. S'ils ne le sont pas, allez voir ailleurs. Dans la France du XXIe siècle, les clauses rédigées en jargon juridique n'ont pas leur place. Il s'agit d'un contrat portant sur des milliers d’euros, le minimum est que les termes soient clairement rédigés.
  • Recherchez les clauses qui exposent les circonstances dans lesquelles vous pourriez avoir à payer plus que le prix convenu. Par exemple, devrez-vous payer un supplément pour le remplacement ou la mise à niveau de votre tableau électrique général ?
  • Vérifiez comment vous devez payer, à combien s'élève l’acompte (ne payez pas plus de 10 %) et quand le solde sera payable.
  • Vérifiez vos droits de mettre fin au contrat de vente si l'installation est sérieusement retardée.
  • L'installateur solaire devra généralement réaliser une conception plus détaillée une fois le contrat signé, en particulier pour obtenir l’autorisation de travaux par votre mairie. Vérifiez que vous pouvez obtenir le remboursement de votre dépôt si la conception finale du système qu'il fournit, est sensiblement différente de celle proposée lors de la signature du contrat.
  • Vérifiez ce qui se passera si l'installateur ne peut pas valider la demande de raccordement au réseau. Cela doit être fait avant le début des travaux - et s'il n’obtient pas l'autorisation, vous devriez pouvoir récupérer votre acompte pendant que vous examinez vos options.
  • Vérifiez que la prise en charge de toutes les démarches administratives (demande de travaux en mairie, demande de raccordement et Consuel) par l’installateur sont bien indiquées sur le devis. Vous ne devez avoir à gérer aucune paperasse.
  • Vérifiez s’il y a une clause stipulant que l'installateur peut remplacer les marques convenues de panneaux solaires ou d'onduleurs par des marques « équivalentes » en cas de rupture de stock. Si vous trouvez une telle clause, ne signez pas. C'est une astuce utilisée par certaines entreprises pour facturer de bonnes marques et installer de la camelote.
  • Vérifiez qu’il n’existe pas une clause qui insiste sur un « entretien annuel » pour maintenir vos garanties. Cela viole vos droits en vertu du droit français de la consommation.
  • Enfin, recherchez une clause similaire à celle-ci en petits caractères : « [L'entreprise] décline toute responsabilité, quelle qu'elle soit, dans le cas où les performances du système photovoltaïque seraient inférieures aux prévisions. » L'entreprise doit faire tout ce qu'elle peut pour vous aider si les performances du système sont très différentes de ce qu'elle avait promis.

En résumé

Un bon installateur ou vendeur de systèmes solaires vous expliquera le contrat et soulignera soigneusement toutes les clauses qui pourraient entraîner des retards ou des coûts supplémentaires.

S'il vous propose des assurances ou qu’il vous fait des promesses qui ne sont pas ouvertement mentionnées dans le contrat écrit, demandez-lui de les inscrire sur le contrat. Toutes les promesses verbales constituent des « garanties expresses » en vertu du droit français de la consommation et l'entreprise doit les honorer.

Une fois que vous avez choisi un devis solaire, ne le signez que si vous êtes sûr à 100% de ce que vous allez recevoir, de la date d'installation estimée (tenant compte du délai d'obtention des autorisations administratives).

Si, à un moment donné, vous vous sentez obligé de signer quelque chose, ne le faites pas.

Un bon installateur ne vous poussera pas à signer son contrat.

Vincent Arrouet

Co-fondateur de Sunology
Vincent Arrouet, co-fondateur de Sunology et spécialiste de l'énergie solaireVincent Arrouet, co-fondateur de Sunology et spécialiste de l'énergie solaire

Vincent Arrouet

Co-fondateur de Sunology